Birmanie : Les journalistes birmans de l’agence Reuters, Wa Lone et Kyaw Soe Oo enfin libres !

C’est avec un profond soulagement que Reporters sans frontières accueille la nouvelle de la libération des deux journalistes de Reuters.
Après avoir passé 511 jours loin de leur famille, pour avoir osé enquêter sur le sujet interdit du génocide des Rohingyas, les deux reporters Kyaw Soe Oo et Wa Lone sont sortis libres de leur prison en Birmanie.
« Vous vous êtes mobilisés avec nous, merci ! » lancé Reporters sans frontière.

Kyaw Soe Oo et Wa Lone avaient été arrêtés en décembre 2017 par des policiers qui leur ont tendu un piège et fabriqué des fausses preuves pour les incriminer. Vous étiez plus de 7 000 à signer la pétition lancée par RSF pour sensibiliser l’opinion publique sur leur cas. Depuis, nous n’avons cessé de nous mobiliser pendant ces longs mois grâce à vous.

Mais le combat continue !
Kyaw Soe Oo et Wa Lone ont bénéficié d’une grâce présidentielle, mais leur condamnation sur le fond reste confirmée. Le message envoyé par les autorités aux autres journalistes est glaçant : un an et demi de prison, voilà ce qu’il vous en coûtera si vous osez enquêter sur les sujets interdits !

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles