Bilan de la Caisse de Dépot et de Consignation: l’encours passe de 42 milliards FCFA en 2011 à 102 milliards FCFA en fin 2014

La Caisse des dépôts et consignation a enregistré une forte croissance avec un total de près 110 milliards en 2014 contre 75,16 milliards en 2011. Elle a présenté mardi aux députés de la Commission de l’économie générale et des finances de l’assemblée nationale ses rapports d’activités pour les exercices 2011, 2012, 2013, 2014.

Cette évolution résulte notamment de la progression de l’encours des dépôts et consignations collectés qui sont passés de 42 milliards en 2011 à 102 milliards en fin 2014 soit une hausse relative de 140%, a expliqué le directeur général de la CDC, Thierno Seydou Niane.

Niane a également fait remarquer que le cumul des encaissements en termes de dépôts et consignations s’élevait à 89 milliards en fin 2011 contre 179 milliards en fin 2014, soit une variation à la hausse de 101 % en valeur relative.

Le directeur général a indiqué que le cumul des restitutions en termes des dépôts et consignations est passé de 46 milliards en fin 2011 à 77 milliards en fin 2014 soit une variation à la hausse de 67 % en valeur relative et de 31 milliards en valeur absolue.

Cette tendance haussière des ressources à bien des explications que le directeur général de la CDC invite à chercher, d’abord dans l’amélioration de la sécurité des opérations et la qualité des services fournies aux tiers, souligne encore le journal, notant que les demandes de restitution étant aujourd’hui traitées avec diligence dans les 48 heures.

L’autre clé de la réussite réside dans les activités de sensibilisation et de communication qui ont été menées afin d’amener les partenaires à mieux appréhender le rôle et la place de la CDC dans le développement économique et social du Sénégal, mais également à avoir une plus grande confiance en l’institution..

’’Cette marque de confiance’’ a fait que plusieurs dépôts d’un montant de 7 milliards de Fcfa, ont été reçus volontairement à la CDC, s’est félicité le directeur général.

’’Ces dépôts concernent, entre autres, des dépôts dans la cession, par l’Etat, des actions de la Banque nationale de développement de
l’économie (BNDE), des dépôts de l’autorité de régulation des marches publics (ARMP) dans des cautions sur recours du comité de règlement des différends, des dépôts fiscaux de la DGID etc.’’.

Les fonds propres de la CDC ont plus que doubler en trois ans, relève la même source, notant qu’en en fin 2014, ils étaient établis à 3,8 milliards de Fcfa contre 1,28 milliards en fin 2012, soit une hausse cumulée de plus 140 %.

L’amélioration du niveau des fonds propres résulte, en grande partie, des résultats nets positifs engrangés en particulier sur l’exercice 2013 avec une moyenne de prés d’un milliard de Fcfa de bénéfices réalisés au cours de la période concernée, explique-t-on.

Au même moment, les placements et supports ont généré, de manière croissante, des gains de l’ordre de 9,285 milliards de Fcfa.

Il signale que durant la période 2011 à 2014, la caisse des dépôts et
consignations à fortement redynamisé son portefeuille d’investissements dont le volume a atteint 61 milliards de Fcfa.

Avec ‘’Le Soleil et APS’’

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles