Baisse de la demande, concurrence déloyale, difficultés de recouvrement des créances Les chefs d’entreprise déplorent ces contraintes bloquant leurs activités

Dans le point mensuel juin 2015 de la direction de la prévision et des études économiques (Dpee), les chefs d’entreprises déplorent la baisse de la demande, la concurrence déloyale et les difficultés de recouvrement des créances.

La Dpee précise que : « Les industriels interrogés sur les contraintes qui limitent leurs activités ont, pour la plupart, cité la concurrence supposée déloyale (23%), la baisse de la demande (13%) ainsi que les difficultés de recouvrement des créances (11%).

Par ailleurs, l’opinion des chefs d’entreprise relative à la production s’est dégradée malgré la bonne tenue des carnets de commande sur la période sous revue.

S’agissant des stocks de produits finis, les enquêtés sont plus nombreux qu’en mai à indiquer un niveau en dessous de la normale de saison. En perspectives, les industriels attendent un regain de la production pour le mois de juillet 2015 ».

S’agissant des services,  la Dpee note que le non recouvrement des créances (31%), la concurrence supposée déloyale (20%), les coupures récurrentes d’électricité (12%) et la fiscalité (12%) sont cités comme les principales contraintes qui freinent l’essor de l’activité.

Elle souligne que les carnets de commande et le chiffre d’affaires ont reculé, en rythme mensuel, selon les prestataires de services. En perspectives, la Dpee estime qu’un repli des tarifs et une amélioration des commandes sont attendus pour le mois de juillet 2015.

Concernant les bâtiments et travaux publics, la Dpee souligne que les difficultés de recouvrement des créances (41%), la concurrence supposée déloyale (18%), l’accès difficile aux crédits (18%) et la fiscalité (12%) sont considérés, par les entrepreneurs, comme les principaux facteurs ayant affecté le sous-secteur durant le mois de juin 2015.

Et  les soldes d’opinion correspondants aux commandes (publiques et privées) se sont bien orientés, au dessus de leurs moyennes respectives de long terme. Elle précise qu’en prévision, les chefs d’entreprise de BTP sont sceptiques quant à l’évolution de l’activité en générale.

Et le document de poursuivre : « Pour ce qui est de l’activité commerciale, les difficultés de recouvrement des créances (22%), la concurrence supposée déloyale (16%) et les délestages (14%) ont été les principales contraintes au courant du mois de mai 2015.

Néanmoins, les soldes d’opinion correspondants au chiffre d’affaires et aux carnets de commande se sont améliorés, en rythme mensuel. Pour ce qui des stocks de produits finis, les commerçants sont plus nombreux qu’en mai à indiquer une baisse. En anticipation pour le mois de juillet 2015, les commandes resteraient en dessous de leur niveau moyen ».

 

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles