BAD : Mateus Magala nommé vice-président des Ressources humaines et des services institutionnels

De nationalité mozambicaine, Mateus Magala qui est actuellement PDG de la compagnie d’électricité du Mozambique EDM, est nommé au poste de vice-président des Ressources humaines et des services institutionnels de la Banque africaine de développement, avec effet au 1er septembre 2018.

Titulaire d’un master en économie et économétrie (2000), d’un master en économie et gestion des transports (1998) et d’un master en administration des affaires de l’Université de Sydney (Australie), il détient également un master en génie mécanique délivré par l’Académie de Brno (République tchèque) en 1990 et un doctorat en économie obtenu à l’Université Victoria (Australie) en 2004.

Entre 2008 et 2015, M. Magala a travaillé pour la Banque africaine de développement, où il a occupé différentes fonctions, notamment celles d’économiste principal et de stratège chargé de la planification, de conseiller en stratégie et de représentant résident de la Banque au Zimbabwe, avant d’être rappelé par son pays, le Mozambique, pour aider à relancer la compagnie nationale d’électricité EDM. Au sein de la Banque, M. Magala a contribué à l’élaboration de la Stratégie décennale.

Avant de rejoindre la Banque, Mateus Magala a été chercheur à l’Université de Sydney, (Australie), de 2001 à 2003 ; chercheur principal et maître de conférences à l’Université de Melbourne (Australie), de 2003 à 2005 ; directeur associé chargé des conceptions stratégiques et du développement en Australie, de 2006 à 2007 ; chef d’équipe pour les services consultatifs stratégiques chez Parsons Brinckerhoff, en Australie ; et conseiller économique et stratégique pour Rio Pinto, de 2008 à 2009.

M. Magala apporte à la Banque une solide expérience et une façon de penser fortement axée sur la transformation et les réformes. À la compagnie d’électricité du Mozambique où il dirige plusieurs milliers de personnes, il a engagé des réformes pour mettre en place des systèmes fondés sur la performance, réduire la bureaucratie, attirer les meilleurs talents à l’échelle mondiale et pour établir des contrats axés sur la performance.

En l’espace de deux ans, la performance d’EDM a connu une évolution spectaculaire.  Avec le recrutement d’un personnel plus qualifié et mieux rémunéré, EDM a vu son chiffre d’affaires passer de 150 à 500 millions de dollars, et devrait atteindre 1 milliard de dollars d’ici à 2020. La performance de M. Magala à l’EDM a été saluée, ce qui lui a valu d’être désigné personnalité de l’année 2017 au Mozambique par le Blue Bird Club. Il a également reçu le prixAfrican Leadership Business Excellence 2016 et a été récompensé pour sa contribution exceptionnelle au secteur de l’énergie en 2017/2018 par l’African Utility Week Industry Awards.
Source APO

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles