Avancée dans l’affaire du Café de Rome Les employés arrêtés devant le juge ce jeudi

En voilà un  procès qui s’annonce houleux, puisque le tonitruant avocat, Me El hadji Diouf, est dans le dossier, même si déjà, les prévenus peuvent compter sur le soutien de certains syndicalistes. 

D’après ‘’L’As’’, les 12 employés du Café de Rome seront jugés aujourd’hui en flagrants délits. Ils sont accusés d’avoir subtilisé frauduleusement de l’argent à leur employeur. Aujourd’hui en principe, le juge va prendre leur déposition et laisser les avocats plaider avant de prononcer le délibéré.D’autant que dans une note dont «L’As» détient copie, le Secrétariat exécutif du Front syndical autonome (Fsa) exprime «toute sa solidarité à l’ensemble des travailleurs du Café de Rome et particulièrement aux douze (12) agents arrêtés et leur manifeste son soutien indéfectible dans l’épreuve qu’ils traversent».

Sidya Ndiaye et ses camarades dénoncent «la pression que subissent les travailleurs de cet établissement depuis qu’une substitution d’employeurs y est intervenue».

Selon nos confrères, le Secrétariat Exécutif de la Fsa a donné mandat à Sidya Ndiaye de saisir l’administration du Travail afin qu’un contrôle de légalité sur les agissements de cette nouvelle direction, relativement aux droits des travailleurs et au respect de la législation du travail au Sénégal, soit exercé dans la structure.

«Cette invite avant-gardiste vise à préserver l’outil de travail et un climat social apaisé», soulignent les responsables du Fsa qui, pour ce faire, conseillent «la nouvelle direction de cet établissement, de privilégier un management participatif au sein de l’entreprise, en impliquant les délégués du personnel, dont le rôle et les attributs sont organisés par un décret présidentiel, dans les processus de décisions majeures qui affectent la marche de l’entreprise, notamment en ce qui concerne les conditions de travail et les droits et obligations des travailleurs ».

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles