Autoroute côtière Dakar-Saint Louis : La BOAD approuve la construction

La 112 éme session du conseil d’administration de la BOAD s’est tenue à Dakar sous la présidence de M .Christian Adovelande, président de ladite banque. Les administrateurs ont approuvé la construction de l’autoroute côtière Dakar-Saint Louis : section Dakar-Tivaouane sur une longueur de 63,1 km pour un montant de 27,5 milliards F CFA.
« Les engagements approuvés portent sur le financement partiel des projets suivants : la construction de l’autoroute côtière Dakar-Saint Louis : section Dakar-Tivaouane sur une longueur de 63,1 km. Et l’objectif global du projet est de favoriser le développement économique, particulièrement l’agriculture, la pêche et le tourisme dans la zone du projet. Les objectifs spécifiques sont, entre autres : réduire le temps de parcours vers les grandes villes du littoral septentrional du Sénégal de 60% ; et  réduire les coûts d’exploitation des véhicules d’environ 80% à partir de la première année de mise en service. Le montant de l’opération s’élève à 27,5 milliards F CFA », précise-t-on dans le communiqué final.

D’après le document, ils ont approuvé la construction de voies et réseaux divers du pôle urbain de Diamniadio au Sénégal. Et le projet a pour objet, la réalisation : d’un réseau de voirie comprenant 5,3 km de voies aménagées en 2×2 voies et 2×1 voie ; d’un système d’adduction d’eau potable comprenant deux châteaux d’eau d’une capacité cumulée de 1 500 m3 et un réseau de 14 km ; d’un système d’assainissement des eaux usées comprenant un réseau de 12 km raccordé à la station d’épuration (STEP) existante ; d’un réseau d’assainissement des eaux pluviales sur 4 km ; d’un système électrique comprenant neuf postes électriques Moyenne Tension (MT) de puissance 630 KVA ainsi que les réseaux de distribution électrique Moyenne Tension (15 km) et Basse Tension (20 km) et la télégestion correspondante. Et le montant de l’opération est de 30 milliards FCFA.
« Au 31 janvier 2019, les ressources mobilisées (emprunts et concours non remboursables) pour le financement des activités de la banque depuis l’origine, s’élèvent à 3 166, 198 milliards de F CFA. Nous aurons en outre à examiner 9 dossiers de prêts portant essentiellement sur les infrastructures de transport et d’énergie, 3 propositions de ligne de refinancement visant à soutenir des campagnes agricoles et les PME, ainsi que 2 propositions de ligne de crédit dont un concours du fonds vert pour le climat », a souligné M. M .Christian Adovelande, président de la BOAD durant l’ouverture de la session.
Selon le président de la BOAD, en 2018, les engagements de la banque, toutes opérations confondues, se sont établis à 426,8 milliards de F CFA pour 43 projets portant ainsi, à 5311 milliards de F CFA pour 1 149 opérations, les engagements cumulés de notre institution, depuis le démarrage de ses activités au bénéfice des Etats, du secteur privé et des populations de l’Uemoa.
« Les financements octroyés aux conditions de marché du guichet banque et portant sur les projets (privés, publics marchands, souverains à conditions de marché) s’établissent à 3 603,8 milliards de F CFA, soit 68,0% du total des engagements de la banque », dira-t-il.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles