Aujourd’hui dans le pétrin, Ama Baldé va-t-il pouvoir affronter Gouy gui le 25 juillet prochain ?

Rien n’est sûr car le chef de l’écurie Falaye Baldé croupit en prison depuis hier. En attendant son procès prévu demain vendredi devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. Le lutteur n’a pas échappé à un mandat de dépôt bien qu’il ait réitéré devant son avocat, Me Bamba Cissé, ses excuses à l’endroit de la police. Ama Baldé a été écroué pour violences et voies de fait à agent de la force publique dans l’exercice de ses fonctions. Ses deux acolytes sont également poursuivis pour détention d’armes blanches.

Le lutteur arrêté lundi dernier pour avoir levé la main sur un policier du Groupement d’intervention mobile (GMI), suite à la bagarre survenue lors du face-à-face organisé dans le cadre du tournoi de lutte, de la Télévision numérique terrestre (TNT), espérait échapper à la prison grâce à un désistement annoncé de la partie civile. Seulement le policier ne s’est pas désisté. Peut-être qu’il le fera à la barre sinon Ama Baldé pourrait perdre son combat. Toutefois, il peut se réjouir de ne pas être poursuivi pour outrage et coups et blessures volontaires. Selon Me Cissé, le parquet a finalement écarté ces deux délits.

Source ‘’Enquêteplus’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles