Attaques terroristes : l’universitaire Bakary Sambe met en garde contre la « psychose »

L’universitaire sénégalais Bakary Sambe, directeur du groupe de recherche « Timbuktu Institute », met en garde ses compatriotes contre la « psychose » que peuvent engendrer les attaques terroristes survenus dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest.
« Toute psychose serait contre-productive et nuisible à notre économie », a averti M. Sambe, enseignant-chercheur à l’Université Gaston-Berger de Saint-Louis (nord), lors d’une cérémonie religieuse organisée samedi, à Mbour (ouest) par sa famille. 

La France a subi au moins 17 attentats terroristes en 2017, a-t-il dit, soulignant que ces violences n’ont pas empêché ce pays d’être parmi les plus visités du monde.

Il ne sert à rien d’être de vivre dans la psychose, mieux vaut inculquer « la culture de la sécurité et de la prévention » aux populations.

« Dans ce domaine, nos autorités ont fait un travail (…) très important depuis la mise en place de la Cellule de lutte anti-terroriste », a reconnu Bakary Sambe, spécialiste des groupes djihadistes du Sahel.

Le Sénégal a associé à son « plan d’action » antiterroriste des chefs religieux et des fonctionnaires chargés de l’administration territoriale, lesquels travaillent dans la « synergie », a souligné M. Sambe.

Source APS

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles