Attaque terroriste contre le Burkina La Cedeao consternée, exprime sa compassion et condamne avec fermeté

Un détachement du Groupement des Forces Anti-terroristes de l’Armée burkinabè (GFAT) a subi un assaut de terroristes ce vendredi 16 décembre 2016 aux environs de 5h30, dans le village de Nassoumbou, situé dans la commune de Djibo, à proximité de la frontière avec le Mali.

Cette attaque meurtrière a coûté la vie à 12 valeureux soldats et fait de nombreux blessés militaires et civils.

A travers un communiqué parvenu à lactuacho.com, le Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) indique l’avoir appris avec une grande consternation cette agression.
Aussi condamne-t-il cette nouvelle attaque avec la plus grande fermeté tout exprimant sa compassion et sa solidarité au Gouvernement et au peuple burkinabè.

Le Président de la Commission de la CEDEAO lance un appel pressant à la Communauté Internationale pour que soit réprimées avec la dernière rigueur ces attaques djihadistes qui sèment aveuglément la mort et la désolation dans notre région.

Il s’incline devant la mémoire des victimes de cette attaque, présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés, nous dit le communiqué.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles