Attaque islamophobe à Blackburn, deux têtes de porcs ‘’offerts’’ à une école musulmane

Deux têtes de porcs ont été déversées devant une école musulmane suite aux plans de construction d’une mosquée sur le site qui ont suscité des protestations à Blackbun.

Blackburn est une ville britannique de plus de 100 000 habitants. Elle dépendait du Lancashire mais relève depuis 1998 de l’autorité unitaire de Blackburn et Darwen.

L’incident fait suite aux plans soumis par l’école pour convertir un bâtiment sur le site en mosquée, avec rajout d’un dôme et des minarets – un geste qui a généré une pétition de protestation en ligne recueillant près de 2.000 signatures.

La semaine dernière,  des graffitis du genre «pas de mosquée» ont été tagués sur un des murs de l’école.  Les dirigeants politiques et les communautés religieuses, dirigés par l’évêque de Blackburn, ont condamné l’attaque.

Le Révérend Julian Henderson l’a qualifiée  «d’odieuse» et «choquante», et le doyen de Blackburn et le député Kate Hollern de la ville tous ont exprimé leur condamnation.

pas de mosquee

Des patrouilles supplémentaires ont été transportées sur les lieux par la police pour rassurer les résidents alarmés et pour arrêter ceux qui sont responsables. Pour rappel, manger du porc est interdit dans l’Islam.

Kate Hollern, député de Blackburn, a déclaré: «Je suis horrifié d’entendre parler de cet incident. Blackburn a un renom dans le dossier de la promotion de la cohésion communautaire et chaque personne traite les autres avec dignité et respect ».

Qureshi, le président du Conseil des mosquées du Lancashire, a déclaré que les responsables voulaient «attiser la haine».

Un autre a révélé « Je me suis entretenu à deux filles qui vont à l’école et elles ont peur de revenir parce qu’elles pensent que quelque chose va se passer. Elles ont 11-ans, et ont aussi peur de porter leurs foulards de tête ou en montrer qu’elles sont musulmanes. C’est dégoûtant ».

dailymail.co

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles