Atelier de Vulgarisation Le Registre du crédit Marchand a été présenté aux acteurs économiques

Le Registre du Crédit Marchand (RCM), mis en place par le Crédit Commercial Garanti (CCG) pour améliorer la relation Banque /Assurances/Pme et faciliter les transactions commerciales sur le marché local et à l’export,  ainsi que ses opportunités offertes ont été partagés avec les acteurs économiques du Sénégal.  

L’ADEPME qui organisait, hier Jeudi 24 Mars 2016 à Dakar un atelier  sur le Registre du Crédit Marchant, a présenté à travers un panel, ce nouveau dispositif qui, entre autres, renforce la position des assurances, pour faciliter d’avantage l’accès au crédit des Petites et moyennes entreprises du Sénégal.

Revenant sur les certaines contraintes d’accès aux financements, le représentant du ministre du commerce dans son intervention s’est penché sur l’appréciation incertaine et même souvent exagérée des risques et d’autres facteurs qui nécessitent une transformation structurelle de notre économie.

C’est pourquoi selon lui, ce nouvel instrument constitue une opportunité pour les Pme, notamment les producteurs et les exportateurs, qui représentent presque 90% de notre tissu économique, un moyen de réduire cette asymétrie, afin de mieux faire bénéficier   ces acteurs des services  financiers adaptés.

Pour l’ADEPME, non seulement nos entreprises peuvent désormais se prémunir contre les risques de dommages et pertes dans leurs activités, mais les institutions de crédit peuvent plus facilement recouvrer leurs créances, grâce à l’assurance mise en place.

Selon Cheikh Ahmed Tidiane Diop du Crédit commercial marchand (CCG), cet atelier de présentation du RCM est aussi une occasion de de débattre sur une question de fond : Quel système de crédit pour mettre notre économie sur la voie de la croissance ?

C’est en ce sens, selon lui, que le nouvel instrument qui apporte au secteur marchand de réaliser des gains importants de productivité grâce à l’optimisation des ressources et des emplois apporte sa part de réponse.

C’est ainsi qu’il a étalé les avantages de cet instrument dont son appropriation par les chefs d’entreprises ne pourrait être que bénéfice pour notre économie.

Car d’après la présentation, le RCM permet de gérer des transactions d’entreprises individuelles, affaire par affaire, mais aussi de faciliter la collaboration entre Marchands, Assurances et Banques.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles