Arrestation au Malawi d’un suspect dans le génocide rwandais

La police du Malawi a arrêté jeudi Vincent Murekezi, suspecté d’avoir pris part au génocide rwandais de 1994, suite aux appels du gouvernement rwandais de le rapatrier pour répondre aux accusations de génocide.

Le porte-parole de la police nationale, James Kadadzera, a confirmé que le suspect était en détention et qu’il sera bientôt rapatrié.

« Des responsables des gouvernements du Malawi et rwandais préparent des documents pour rapatrier le suspect, pour le procès des personnes poursuivies pour génocide », a-t-il déclaré.

Le suspect travaillait comme homme d’affaires au Malawi depuis 2009.  Pour rappel, en 1994, plus de 800.000 Tutsis et Hutus modérés ont été tués dans le génocide rwandais.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles