Armée sénégalaise : La grande muette ne saurait se taire sur ce ‘’Touyaba’’ de Macky, les salaires bien revalorisés

Les salaires des militaires n’ont plus grand-chose à envier à ceux des autres corps de l’Etat. Le chef de l’Etat a procédé il y a quelques jours, à une revalorisation salariale générale dans la Grande muette, et qui prend effet dès la fin de ce mois.
Le chef de l’Etat est aux petits soins avec les Forces armées nationales. Il a décidé de revoir à la hausse les indemnités de tous les corps de métier dans l’Armée nationale, depuis les plus gradés jusqu’aux sans-grades. Le Quoti­dien a appris de sources proches de l’Armée que le traitement de tous les militaires a été considérablement revu à la hausse.
C’est ainsi que le salaire du Chef d’état-major général de l’Armée (Cemga) passe à 5 millions de francs Cfa, tandis que le Chef d’état-major particulier du président de la République émarge à 3 millions désormais. Le Haut Commandant de la Gendarmerie lui, touchera 4 millions de Cfa, et son second se satisfera de 3 millions, de même que l’Inspecteur général des Forces armées.

Et ce n’est pas que ces officiers généraux qui bénéficient de cette sollicitude. Les diplômés d’Ecole de Guerre verront dorénavant leurs indemnités atteindre 300 mille francs Cfa, tandis qu’elles sont portées à 241 mille pour les diplômés d’Etats-majors.

Pour ce qui concerne les chefs de division dans l’Armée, les indemnités sautent de 57 à 75 000 Cfa, alors que les chefs d’unité voient les leurs passer de 30 à 75 000 francs. Pour les chefs de corps, lesdites indemnités sont portées de 75 à 100 000 Cfa.
Pour toutes les autres catégories de la hiérarchie militaire, les indemnités de charges militaires sont augmentées de 50%. Et pour montrer à quel point Macky Sall tient au bien-être de l’Armée et des éléments qui la composent, il a tenu à ce que tout le monde voit les effets de cette mesure dans son bulletin de salaire dès la fin de ce mois de juin. Et, cerise sur le gâteau, les indemnités seront rétroactives jusqu’en mars. A la fin du mois de juillet, il sera fait un appel de ces indemnités pour les mois de mars et avril. Et le mois suivant, celles de mai seront payées également.
C’est dire que, s’il ne s’agit que de son bien-être, la Grande muette n’a vraiment pas besoin d’ouvrir la bouche. D’autant plus que ce traitement intervient à moins de six mois d’une autre augmentation, annoncée au mois d’avril dernier, et qui celle-là, ne concernait pas tout le monde dans l’Armée. Beaucoup d’observateurs en viennent à faire la relation entre ce traitement et l’envoi prochain d’un contingent de 2 100 soldats sénégalais en Arabie saoudite, où ils doivent intégrer la coalition des pays arabes engagés dans la lutte contre les Houthis du Yémen et leurs alliés chiites d’Iran. Mais même sur ce point, si l’opinion sénégalaise dans sa grande majorité, ne semble pas approuver l’envoi de ce corps expéditionnaire, le sentiment au sein de l’Armée est tout autre. Beaucoup de militaires chercheraient même, à ce que l’on dit, à faire partie du contingent appelé à rejoindre le royaume wahhabite.

Source ‘’lequotidien.sn’’

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles