Arènes sénégalaises : Ces lutteurs et promoteurs qui ont eu maille à partir avec la Justice

De plus en plus, on assiste à des arrestations d’acteurs particulièrement du côté des lutteurs. Bruce Lee, Bathie Séras, Malick Niang, tout récemment Ama Baldé… la liste est loin d’être exhaustive. Retour sur les emprisonnements des lutteurs qui ont défrayé l’arène…..

Bruce Lee pour une histoire de viol

Le lutteur fassois Bruce Lee avait séjourné en prison pour une histoire de viol sur une mineure. Après quelques semaines de prison, le pensionnaire de l’écurie Fass est libéré avec sursis (d’un an).

Bathie Séras recruteur de nervis

Le lutteur Samba Bâ, alias Bathie Seras, a été arrêté pour avoir été accusé de recruter des nervis pour perpétrer une série de sabotages en vue de la libération de Karim Wade. Les renseignements généraux avaient, en effet, alerté les autorités sécuritaires sur des actes de sabotages qui seraient planifiés par le lutteur.

Domou Dangou et Mamaya, fouteurs de troubles

Domou Dangou et Mamaya ont été écroués pour avoir été soupçonnés de faire partie des gros bras qui prêtent leurs services pour la campagne électorale des Locales. Ils avaient séjourné quelques semaines avant d’être libérés. Les deux lutteurs sont accusés d’avoir participé au saccage du meeting d’un adversaire politique du maire de Rufisque à l’époque : Badara Mamaya Sène.

Assane Ndiaye pour faux et usage de faux

Le promoteur Assane Ndiaye avait fait un tour en prison pour faux et usage de faux. Le patron de Baol production était présumé être le cerveau dans cette affaire d’escroquerie au visa. Et c’est suite à une plainte de l’Ambassade des Etats-Unis à Ndakaaru que deux lutteurs Mame Balla et Frazier ont été coffrés en premier lieu par la section de recherches de la gendarmerie de Colobane.

Malick Niang pour coups et blessures volontaires

Le lutteur Malick Niang, pensionnaire de l’écurie Yoff, avait obtenu son ticket  à la prison de Rebeuss. Le chef file de l’écurie Yoff a été jugé par défaut pour coups et blessures volontaires (CBV). Il a été accusé d’avoir agressé un paparazzi qui voulait le photographier alors qu’il s’entraînait sur la plage de Yoff. Le tombeur de Sa Thiès a été arrêté et conduit, dans un premier temps, au Commissariat central de Dakar avant son placement sous mandat de dépôt pour CBV sur le photographe.

Laye Pythagore pour faux billets

Laye Pythagore a passé un an en prison à Rebeuss. Modou Lô a été cité comme le facilitateur de cette liberté.

Source ‘’Enquêteplus’’

 

 

 

 

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles