APRÈS LES RÉVÉLATIONS DE SOULEYMANE NDÉNÉ NDIAYE : Babacar Mbaye Ngaraf invite les sympathisants de Karim à ne plus se laisser distraire

Après les révélations jugées malencontreuses d’une frange partie du Pds du Président du conseil d’administration (Pca) d’Air Sénégal, Souleymane Ndéné Ndiaye pour ne pas le citer, les souteneurs de Karim Wade sont montés au créneau pour fustiger ses propos. Pour Babacar Mbaye Ngaraf, les paroles de l’ex-premier ministre sous Me Wade ne valent plus rien dans ce pays.

Quelle mouche a piqué Souleymane Ndéné Ndiaye, ancien premier ministre sous Me Wade pour faire des révélations aussi fracassantes sur Karim, après tant d’années de compagnonnage ? Cette question a sa raison d’être pour édifier les Sénégalais sur ce qui passe dans ce pays, où des hommes politiques nous tiennent en otage. Cette situation malencontreuse déplaît même les souteneurs du fils de l’ancien président de la République que d’aucuns appelle le « visionnaire ». Comme c’est le cas de Babacar Mbaye Ngaraf, président du Mouvement « Alliance pour sauver le Sénégal », qui est un mouvement qui a pour ambition de défendre la candidature de Karim Meissa Wade à la présidentielle de 2019.

Ce dernier invite par ailleurs, les militants, sympathisants et autres souteneurs de Karim Wade en ne point se laisser distraire, ni se divertir par les propos de Souleymane Ndéné Ndiaye, ancien premier ministre sous Wade, considéré comme un « mercenaire politique » et dont la parole ne vaut plus rien dans ce pays. « Mort politiquement, car il n’a jamais rien gagné sans le Parti démocratique sénégalais (Pds), exécuté moralement à la guillotine par lui même (les transhumants doivent être fusillés), il n’a plus rien n’a dire aux Sénégalais », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Il avait juré sur tous les toits qu’il ne va jamais transhumer. Maintenant, il ne lui reste que les poubelles et les fosses sceptiques pour mériter le poste de Pca que lui a confié le président de la République, Macky Sall ». Ce dernier appelle par contre, tous les militants à poursuivre le travail de « massification » et de « vulgarisation »du projet de société que Karim Wade propose aux Sénégalais pour abréger leur souffrance. « Nous conseillons aux éboueurs politiques d’aider plutôt Macky Sall à freiner la chute du Sénégal vers le bas fond au lieu d’essayer de nous endormir », a-t-il lancé. Selon lui toujours, les Sénégalais ont soif, il n’y a pas d’eau à Dakar et sa banlieue, la famine guette une partie du monde rural, l’économie sénégalaise meurt à petit feu. « Ils doivent l’aider à travailler sur ces dossiers aussi chauds au lieu d’essayer de tromper le peuple sénégalais qui assez mûr », a conclu Babacar Mbaye Ngaraf.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles