AMÉLIORATION DU CADRE DE VIE : Dakar débarrassée de ses déchets plastiques

La lutte contre le péril plastique dans la capitale sénégalaise, Dakar, incombe tout un chacun. Raison pour laquelle, dans le cadre de la célébration de la Journée internationale du café, des acteurs se sont mobilisés pour procéder au ramassage des gobelets en plastiques au niveau de trois carrefours de Dakar.

En plein hivernage où les gobelets en plastique peuvent servir de niches aux moustiques, rendant un peu difficile la lute déjà entamé par le gouvernement du Sénégal pour l’élimination du paludisme d’ici 2030 dans tout le territoire, il est important de sensibiliser la population après leur utilisation de les jeter à la poubelle. Ce n’est pas seulement au niveau de la santé qu’ils peuvent causer des dégâts. Dans l’environnement également, ces gobelets en plastique qui sont des déchets nuisibles avec une durée de vie de 400 ans, sont plus nocifs en mer où ils se transforment en microparticules que les poissons vont manger après ces mêmes produits vont se retrouver dans nos plats.

Raison pour laquelle, Djibril Niang, Directeur de l’ONG Jeunes volontaires de l’environnement (Jve), dans le cadre de la gestion des déchets plastiques, a lancer un appel aux entreprises de travailler main dans la main pour rendre Dakar à être plus propre, tout en la donnant la casquette d’une ville modèle en matière de gestion des déchets. « Nous allons pousser les entreprises à respecter les normes environnementales, tout en en les poussant à travers leur Rse à investir dans ce milieu »,-a-t-il déclaré. Selon lui, les Ong de la défense de l’environnement sont prêtes à appuyer toutes les communes de la ville dans la lutte contre le péril plastique. Il s’adressait à la presse en marge d’une caravane de sensibilisation des populations sur les méfaits des déchets plastiques, combinée à des opérations de ramassage symbolique des gobelets en plastiques au niveau de trois (3) carrefours de Dakar et de sa banlieue, à savoir Poste Thiaroye, Bountou-Pikine et Castors. La caravane était organisée dans le cadre de la journée internationale du café célébrée le 1er octobre de chaque année, et qui coïncide avec les 80 ans de Nescafé. « Aujourd’hui, il est important pour les entreprises d’asseoir une culture de recyclage des déchets plastiques pour participer à la préservation de l’environnement. Pour ce faire, nous allons mener un travail dans ce sens auprès des autres entreprises », a dit Mame Pane Sakho Bâ, chargée de la communication de Nestlé-Sénégal. Cette année, l’Organisation internationale du café a choisi le thème : « Les femmes dans le café ». Ce qui fait dire à Mme Ba que les femmes jouent un rôle tout aussi important « dans l’ensemble de la chaîne du café que les hommes, de la semence des graines à la transformation en passant par le commerce, la préparation et la consommation », explique un communiqué remis à la presse lors de la caravane.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles