ALPHABÉTISATION : Disponibilité d’un modèle de manuel pour les 6 premières langues du Sénégal

Le ministre de l’Éducation nationale, Serigne Mbaye Thiam, a trouvé un modèle de manuel qui concerne l’utilisation des six premières langues parlées au Sénégal. Et ceci, c’est dans le but d’encourager la conservation et la défense de toutes les langues parlées par les peuples du monde en général et celui du Sénégal en particulier. Et l’annonce a été faite hier par la directrice de l’alphabétisation et des langues nationales (Daln), Ndeye Name Diouf, lors d’une conférence de presse en prélude à la célébration de la Journée internationale de la langue maternelle, le mercredi 21 février à Fandène (Thiès).

Mme Ndèye Name Diouf, Directrice de l’alphabétisation et des langues nationales (Daln), a annoncé que le ministre de l’Éducation nationale, Serigne Mbaye Thiam, a déjà trouvé un modèle de manuel pour vulgariser l’utilisation des six premières langues codifiées et parlées au Sénégal. Il s’agit du Wolof, Pulaar, Seereer, Joola, Sooninke et Mandinka.
« Il reste maintenant, de trouver pour chaque localité un modèle approprié », dira -t-elle.

D’après elle, un Comité d’approbation des manuels est déjà mis en place pour visionner les différents obstacles pouvant ralentir ce processus. La Directrice de la Daln s’exprimait lors de la conférence de presse en prélude à la célébration de la Journée internationale de la langue maternelle (Jilm) où la 12ème édition est prévue à Fandène, une localité située dans le département de Thiès.

« C’est l’occasion pour nous et tous les acteurs du sous-secteur de l’alphabétisation et des langues nationales d’honorer la communauté Noon parrain de cette édition, et qui a innové en introduisant sa langue maternelle dans le préscolaire », a-t-elle précisé, tout en soulignant que, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence (Paquet), Serigne Mbaye Thiam, avec l’appui de ses partenaires est en train de développer d’excellentes initiatives d’utilisation des langues nationales dans le système éducatif.

Il s’agit notamment des classes bilingues avec l’appui de l’Ong Ared dans quatre académies avec l’utilisation de deux langues nationales (Wolof et Pulaar), le programme École et langue nationale (Elan) avec l’appui de l’Oif dans neuf académies avec l’utilisation des six premières langues codifiées. Mais, il s’agit également du Programme lecture pour tous dont la phase est de cinq ans et sera appuyé dans six académies régionales avec l’utilisation de trois langues nationales (Pulaar, Seereer et Wolof) pour améliorer les apprentissages en lecture dans les trois premières années de l’élémentaire avant d’être suivi par les trois autres langues (Joola, Sooninke et Mandinka).

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles