Alla Kane, Inspecteur des Impôts et Domaines à la retraite : « L’arrivée de TOTAL participe à la recolonisation de notre pays »

M. Alla Kane, inspecteur des Impôts et Domaines à la retraite, en marge d’une conférence, organisée dans le cadre des « samedis de l’économie » sur le thème : « Les contrats avec Total : symbole de la mainmise française sur l’économie du Sénégal ? », estime que l’arrivée de TOTAL participe à la recolonisation de notre pays.

« L’arrivée de TOTAL participe à la recolonisation de notre pays. Et comme la constitution le dit, ces richesses-là appartiennent au peuple. Pour le moment, c’est sur le papier, il y a une bataille que le peuple doit mener, c’est pourquoi, il faut appuyer le collectif citoyen pour le recouvrement des avoirs pétroliers et gaziers du Sénégal parce que c’est des richesses qu’on a trouvées dans l’offshore profond de chez nous. Elles ne sont pas encore entre les mains des sénégalais mais entre les mains des étrangers. C’est pourquoi tout le peuple doit se mobiliser autour de ce collectif-là pour recouvrer nos avoirs qui sont entre les mains des étrangers et ça participe à la lutte pour l’indépendance du Sénégal », a souligné M. Alla Kane, inspecteur d’impôts et Domaines à la retraite en marge de la conférence.
D’après M. Kane, On parle beaucoup de la croissance économique, du taux de croissance de 6% mais la croissance est en transit.
Et M. Kane de préciser que : « je dis que chez nous, la croissance est en transit et aussitôt après par des voies déguisées, tout cela sorte du pays et va ailleurs, c’est une croissance en stand-by, cela ne profite pas aux paysans sénégalais, aux ouvriers sénégalais, aux opérateurs économiques, à la jeunesse sénégalaise ».
« La signature de deux contrats entre le PDG du groupe Total et le gouvernement du Sénégal, marque incontestablement une nouvelle illustration du retour en force des entreprises françaises au Sénégal. Et aussi de leur très grande influence auprès du régime de Macky Sall, à tel point que d’aucuns parlent non seulement de mainmise sur les secteurs-clés du pays mais même de recolonisation pure et simple ! », explique-t-on dans le document remis à la presse.
Pour rappel les « samedis de l’économie » sont organisés mensuellement par
L’Africaine de Recherche et Coopération pour l’Appui au développement Endogène (ARCADE) en collaboration avec la Fondation Rosa Luxemburg.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles