Aliou Sall, un peu plus raisonnable, démissionne de la présidence de l’UAEL

Après la vague de contestation qui a suivi hier son élection à la tête de l’Union des associations des élus locaux du Sénégal (UAEL), le maire de Guédiéwaye, Aliou Sall a finalement démissionné de son poste.

Certains membres de la coalition Macky 2012, comme le Directeur général de l’Anamo Maodo Malick Mbaye, par ailleurs président de l’Association des élus départementaux avait estimé que c’est « moralement inacceptable que le frère du président de la République soit à la fois, maire de Guédiawaye, président de l’association des maires du Sénégal et président de l’Union des associations des élus locaux du Sénégal (UAEL) ».
Maodo Malick Mbaye avait lancé un appel aux démocrates à se mobiliser pour la défense des valeurs Républicaines. Car selon lui l’assemblée générale qui a porté Aliou Sall à la tête de cette structure est «illégale».

Source IGFM

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles