Algérie/Migration : 1 500 Sénégalais et 370 Guinéens seront bientôt refoulés vers leurs pays d’origine

L’Algérie n’entend pas demeurer ce pays de transit permettant aux émigrés clandestins de rallier l’Europe. En effet, ils sont 1 500 Sénégalais et 370 Guinéens à être visés par une grande opération de rapatriement décidée par les autorités algériennes.
Selon le ministre algérien de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, qui s’exprimait sur la question ce jeudi, l’Algérie a décidé de ce rapatriement à la demande des autorités sénégalaises.
Il précise que les démarches préalables au rapatriement de ces migrants venus de la Guinée et du Sénégal sont en phase de finalisation.
Les soldats déployés sur les frontières de l’Algérie procèdent, presque chaque jour, à l’arrestation de nombreux migrants subsahariens. Ceux-ci sont acheminés vers le centre de rétention de Tamanrasset, en vue de leur expulsion vers leur pays d’origine
Depuis 2014, l’Algérie a rapatrié plus de 18 000 ressortissants d’Afrique subsaharienne, des Nigériens pour la plupart, entrés illégalement dans son territoire, selon M. Bedoui. La dernière vague de rapatriement de Subsahariens par l’Algérie a eu lieu le 1er août 2016.

WALFNet avec Bbc

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles