Algérie Chouaïb Oultache, reconnu coupable de l’assassinat du chef de la police, Ali Tounsi, condamné à mort

Chouaïb Oultache, ancien haut-gradé de la Direction générale de la sûreté nationale, a été reconnu coupable de l’assassinat du chef de la police, Ali Tounsi, en 2010. La défense a maintenant 8 jours pour tenter un recours.

« Les dés sont déjà jetés » : l’avocat de Chouaïb Oultache ne semblait avoir aucun doute sur le verdict qui tomberait pour son client. Le tribunal criminel d’Alger lui a donné raison : l’ancien chef de la division héliportée de la DGSN a été reconnu coupable d’homicide volontaire avec préméditation sur la personne d’Ali Tounsi.

Le parquet avait requis la peine de mort, le tribunal a suivi : Chouïib Oultache est condamné à la peine capitale. Impossible de faire appel devant cette juridiction : la défense a désormais huit jours pour se pourvoir en cassation. Lundi soir, maître Amine Sidhoum n’était pas joignable pour faire part de ses intentions.

Mais l’avocat de Chouaïb Oultache dénonçait un procès à sens unique : des témoins non-convoqués, deux autopsies qui ne donnaient pas exactement les mêmes résultats. « Ils ne veulent pas qu’on découvre la vérité » dénonçait même maître Sidhoum.

La peine capitale est toujours en vigueur en Algérie, mais personne n’a été exécuté depuis un moratoire en 1993.

Source RFI

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles