Algérie: à peine nommé, Messaoud Benagoun, le ministre du Tourisme déjà limogé

En Algérie, la présidence de la République a annoncé ce dimanche 28 mai avoir limogé le tout nouveau ministre du Tourisme. Messaoud Benagoun, 35 ans, était le plus jeune ministre du gouvernement formé jeudi. On lui reproche de ne pas avoir un casier judiciaire vierge.

Il a fallu le temps du week-end pour que le tout nouveau ministre du Tourisme soit démis de ses fonctions. Jeudi, 24 heures après l’arrivée du nouveau Premier ministre Abdelmadjid Tebboune, un nouveau gouvernement est formé.

Messaoud Benagoun, 35 ans, vient de Batna, n’a jamais été élu, mais il est membre du parti d’Amara Benyounès, un proche du président Bouteflika. Il devient le plus jeune ministre du gouvernement. Vendredi, il participe à la cérémonie de passation de pouvoir au ministère du Tourisme.

Mais dimanche, un communiqué de la présidence annonce qu’il a été limogé, sans donner d’explication. Selon les médias, le jeune ministre avait été condamné à plusieurs reprises par la justice.

Mais, au-delà de la raison de ce revirement, les observateurs s’interrogent sur l’erreur qui a conduit les autorités à ne pas vérifier les antécédents judiciaires du ministre avant sa nomination. Certains mettent en cause l’incapacité du président Bouteflika à gouverner étant donné son état de santé. Le leader du principal parti islamiste, Abderrazak Makri, a dénoncé dimanche un scandale d’Etat.

Source RFI

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles