Alerte à la bombe au Radisson blue : les forces d’interventions découvrent….une mauvaise blague

Une alerte à la bombe a semé le chaos à Radisson Blue, un hôtel de luxe Dakarois, hier mardi 4 août 2015.

La confusion avait régné au début car selon les premières infos reçus, c’est le centre commercial Sea Plaza qui était annoncé. Puis ce fut la panique  au Radisson Blu où une bombe qui devait exploser dans 20 minutes serait planquée.

Certains clients interrogés ont indiqué avoir été évacués sans être édifiés sur le motif de cette mesure.

Les automobilistes qui parcourent d’habitude la corniche Ouest, ont, eux aussi,  souffert le martyr ce Mardi 4 Août de 18 heures trente à presque 22 heures.

Sur les faits, on nous signale que c’est vers les coups de 18 heures que le standard du Radisson Blu a reçu un appel téléphonique avec ces propos alarmants :

« Ca va exploser dans 20 minutes. Je suis à l’extérieur, il y aura un carnage”.

Et ce fut le début de la panique car le responsable de  la sécurité et d’autres ont jugé plus sage d’évacuer tout le monde et d’alerter les forces de sécurité.
C’est ainsi que, le célèbre Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (Gign, la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) de la police, ont rappliqué sur les lieux en compagnie de quelques démineurs de l’armée sénégalaises.

Au finish, ils ont découvert…une mauvaise blague. Les recherches et fouilles minutieuses n’ont rien donné.

Même si l’enquête doit déterminer la provenance de l’appel- on parle de la France- et essayer de connaître le ou les auteurs de cette menace ou de ce canular, force est de reconnaître que les autorités ont réagi avec diligence et force

Une enquête est ouverte.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles