Agences dissoutes Les ex agents galèrent toujours et déplorent des lenteurs

Dur, dur pour ces travailleurs des agences dissoutes qui courent désespérément derrière leur réintégration.

Ils ont encore exprimé leur ras-le-bol du calvaire vécu depuis plus d’un an. Les ex travailleurs agences dissoutes en chômage des plus d’un an ont déploré hier mercredi,  face à la presse, le calvaire du chômage qu’ils vivent alors que paradoxalement, il y a à peine deux ans, ils étaient chargé d’aider les jeunes à trouver du travail.

En assemblée générale hier à Pikine, ils ont regretté les lenteurs administratives et le paiement de leurs salaires, alors qu’ils traversent toujours des moments pénibles.

Titillant le coté humanitaire du Chef de l’état et de ceux chargés de leur dossier, ils ont demandé plus de réactivité à leur égard.

Car pour ces responsables, majoritairement  des pères ou mères de famille, le calvaire s’étend jusqu’à leurs enfants et proches.

Selon eux, devant pareille situation, l’Etat aurait mieux fait de leur ôter la vie.

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles