Afrique du Sud Un jeune homme de 23 ans abandonné dans un champ, après avoir été séquestré et violé par trois femmes

C’est une histoire are pour ne pas dire insolite que détient votre site www.lactuacho.com ! Un jeune sud-africain a été abandonné, traumatisé après avoir été drogué et violé «de nombreuses fois» durant trois jours par trois assaillantes.

L’épreuve de ce jeune de 23 ans a commencé quand il est monté vendredi dans un taxi collectif dans l’est de Pretoria, qui avait déjà trois jeunes femmes à l’intérieur.

Quand l’homme a reçu l’ordre de s’asseoir devant, le taxi a commencé à changer de direction. Il lui a ensuite été injecté une substance pour le moment inconnue, avant qu’il ne s’évanouisse,  a rapporté TimesLive .

Du service de police sud-africain, le capitaine Colette Weilbach, a indiqué que l’homme «a déclaré qu’il s’est réveillé dans une chambre inconnue sur un lit simple. Les femmes l’auraient  forcé à boire une boisson énergétique avant de l’activer plusieurs fois par jour ».

La victime aurait ensuite été déchargée semi-nue dans un champ, où il a réussi à arrêter une voiture qui passait.

Le capitaine a assuré que «Le Service de police sud-africain prend toutes les infractions sexuelles au sérieux, quel que soit le sexe. Pour toutes les victimes de ces types de crimes ous mènerons des enquêtes solides pour traduire les délinquants en justice».

Le viol et la violence sexuelle contre les hommes et les femmes ont atteint des niveaux épidémiques en Afrique du Sud où on estime que plus d’un demi-million de viols sont commis chaque année dans le pays.

Rees Mann, un des survivants masculins sud-africains de ces abus sexuels, a déclaré que près de 20% des viols signalés portaient sur les hommes.

« Les victimes masculines sont beaucoup moins disposées que les femmes à signaler des abus sexuels parce que la police ne les prend pas au sérieux ».
lactuacho.avec dailymail.co

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles