Afrique du Sud : Arrestation d’une femme qui voulait vendre son fils de moins de deux ans

Une jeune mère, qui tentait de vendre son fils de 19 mois sur un site internet de petites annonces en Afrique du Sud, a été arrêtée et présentée à la justice hier vendredi, a indiqué la police.

Gumtree a précisé à l’AFP avoir été « alertée qu’une jeune femme avait publié sur le site une annonce où elle vendait un enfant ».
« L’annonce a été immédiatement retirée et le compte de l’utilisateur bloqué. Nous avons pris contact avec Childline », une organisation non-gouvernementale qui lutte contre la maltraitance des enfants, a précisé une porte-parole de Gumtree en Afrique du Sud, Claire Cobbledick.
« L’affaire est prise très au sérieux par Gumtree qui coopère pleinement avec la police », a-t-elle ajouté
La femme, âgée de 20 ans, « a été arrêtée à Pietermaritzburg au KwaZulu-Natal (ouest) grâce au tuyau d’un citoyen qui nous a informés que quelqu’un vendait un bébé sur Gumtree », un site de petites annonces, a déclaré à l’AFP Hangwani Mulaudzi, porte-parole de l’unité d’élite de la police sud-africaine, les Hawks (Faucons).
Le bébé valait 5.000 rands (330 euros), selon elle.
« Nous avons contacté » la jeune femme « et nous l’avons rencontrée, lors d’une opération avec un policier habillé en civil. Elle a pris l’argent et elle nous a donné le bébé. Nous l’avons arrêtée sur le champ », a-t-il ajouté.

La jeune femme a été inculpée de trafic d’être humain et a comparu vendredi devant un tribunal de Pietermaritzburg. L’affaire a été ajournée au 26 octobre. L’enfant a pris en charge par les services sociaux.
Source lorientlejour.com

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles