Affaire de corruption à l’IAAF 325 millions Fcfa exigés pour libérer Lamine Diack, Malick Gakou solidaire

L’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf), Lamine Diack a été entendu sur le fond mercredi dernier dans le cadre du scandale de corruption à l’Iaaf qui lui vaut d’être cloué en France par un juge de la deuxième chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris.

Selon des sources dignes de foi, le juge a fixé la caution pour sa liberté sous condition à 500.000 euros, soit environ 325 millions Fcfa, nous dit ‘’L’As’’.

D’après les mêmes sources, l’ancien maire de Dakar n’est disposé à payer que 200.000 euros et que certains de ses amis et proches seraient en train de tout faire pour le tirer d’affaire.

‘’L’As ‘’ a aussi appris que le président du Grand Parti Malick Gakou fait partie des proches de Diack qui se seraient engagés pour le tirer d’affaire.

Joint au téléphone, Malick Gakou a réitéré son engagement de faire tout ce qui est en son pouvoir «pour libérer sa référence politique». Toutefois, l’ancien président du Conseil régional de Dakar n’a pas souhaité s’épancher sur la question.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles