Activité économique interne (hors agriculture) : Une croissance de 4,4% en glissement annuel notée

La Direction de la Prévision et des Etudes Economiques (Dpee), dans sa « note de conjoncture du premier trimestre 2017, vue d’ensemble-Mai 2017 », note une croissance de l’activité économique interne de 4,4% en glissement annuel au premier trimestre 2017.
« Au premier trimestre 2017, l’activité économique interne hors agriculture et sylviculture, mesurée par l’Indice Général d’Activité (IGA), s’est repliée de 1,6%, en variation trimestrielle. Sur une base annuelle, une croissance de 4,4% est notée », précise-t-on dans le document.

Hausse, sur un an, de 2,3% des effectifs salariés dans le secteur moderne, au premier trimestre 2017

« Pour sa part, l’emploi salarié du secteur moderne a progressé de 3% en variation trimestrielle, soutenue par la hausse de 6% des effectifs dans le secteur secondaire, l’emploi dans le tertiaire étant resté stable sur la période. Relativement au premier trimestre de l’année dernière, un accroissement de 2,3% du nombre de salariés est enregistré dans le secteur moderne », explique la Dpee.

L’inflation annuelle ressort à 2,1%, au premier trimestre 2017

D’après la Dpee, s’agissant de l’inflation, au premier trimestre 2017, les prix à la consommation se sont repliés de 1,1%, en variation trimestrielle, consécutivement à la baisse des prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (-2,8%) et de l’énergie (-0,9%).
La source précise que relativement à la même période en 2016, le niveau général des prix s’est relevé de 2,1%, en liaison avec les renchérissements respectifs des «produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (+6,5%) et des services d’« enseignement » (+1,2%).

« Ainsi, l’économie sénégalaise a enregistré un gain en termes de compétitivité-prix, par rapport à ses principaux partenaires commerciaux, évalué à 1,2%, en variation trimestrielle. Toutefois, comparativement au premier trimestre de 2016, il ressort des pertes de compétitivité de l’économie nationale évaluées à 2,6%. », mentionne la Dpee.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles