Accident survenu au Port de Dakar :Les auditions sont en cours selon Yerim Thioub, Dg de l’ANAM

Yerim Thioub, directeur général de l’Agence Nationale des Affaires Maritimes (ANAM), a animé le vendredi 5 février 2016  une conférence de presse pour apporter quelques éclaircissements suite aux accusations de la fédération nationale des travailleurs portuaires, maritimes et fluviaux du Sénégal (FNTPMFS) concernant  l’accès des marins au Port et  la visite médicale d’aptitude à l’exercice de la profession de marin. C’est une occasion saisie par le Dg de l’ANAM  pour dire en ce qui concerne  l’accident survenu au Port de Dakar les auditions sont en cours.

« Pour l’explosion survenue au Port ayant occasionné des pertes de vie humaine, nous sommes dans l’obligation de mener une enquête  maritime obligatoire .Depuis quelques jours, les auditions se font à l’ANAM. Nous sommes tenus de transmettre les conclusions à la fin de l’enquête au procureur. Si certains syndicalistes portent la responsabilité au port, L’ANAM ne confirmera  pas la responsabilité de l’accident au Port. Nous attendons que l’enquête soit  totalement  afin de transmettre les conclusions  à qui de droit. Les incendies arrivent dans tous les ports », explique  M. Yerim Thioub, en marge de la rencontre d’échange avec les journalistes.

Revenant sur les accusations, M. Thioub martèle que cette fédération a émis un certain nombre de discrédits  non fondés.

« N’importe qui peut dire n’importe quoi et n’importe comment. Concernant l’accès des gens de mer au Port de pêche, l’ANAM n’a rien manigancé, on ne peut pas manigancer un décret, c’est un texte signé par les autorités compétentes. Ce décret  date du 29 janvier 2015, il organise la sûreté des navires et des infractions portuaires au Sénégal. Ce décret a permis de ne pas fermer le port de pêche aux marins, c’est une partie du port de pêche, une installation protégée du port de pêche, c’est une petite partie du port de pêche où l’accès a été restreint pour des raisons de sûreté. Dans le contexte que nous vivons, vous savez que cette question de sureté ne doit pas être prise à la légère et tout le reste du port est accessible à tout marin détenteur d’une carte en cours de validité. Au moment où je vous parle tout le port de pêche est accessible aux marins détenteurs d’un titre de professionnel maritime en cours de validité », renseigne Yerim Thioub.

D’aprés le Dg de l’ANAM,  concernant  la visite médicale, les accusateurs ont avancé que, c’est  à 100 000 F, 200 000 F CFA, il avance que ces allégations n’ont aucun fondement.

«  Je dis aujourd’hui, aucun marin ne paye 100 000 F, 200 000 F CFA au niveau de l’ANAM. La visite médicale c’est 5000 F CFA, pour les marins qui sont restés 1 an sans embarcation, la visite médicale est à 2500 F CFA. Maintenant, il s’y ajoute la radio et les analyses d’urine. Ces analyses ne sont pas faites à l’ANAM,  c’est à 5000 F CFA et les analyses d’urine, c’est à 1000 F CFA », ajoute Yérim Thioub.¨

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles