« A malin, malin et demi » Un homme arrêté à Ziguinchor après avoir réussi à voler un taxi

Un marchand ambulant, en complicité avec un autre individu en fuite, a volé,  il y a 10 jours, un taxi, après avoir sauvagement agressé le conducteur, à Touba. O. D a été arrêté, lundi dernier, à Ziguinchor par des éléments de la brigade de la gendarmerie de Touba aidés par leurs collègues de cette ville.

Durant la nuit du vendredi 17 au samedi 18 juin, O. D et son ami avaient loué les services du taximan I. D, pour une course devant les amener dans plusieurs localités, entre la ville sainte de Touba et Mbacké.

Très tard durant cette même nuit, ils ont demandé au conducteur de les déposer à Darou Salam, une contrée située à quelques jets de la commune de Mbacké. En cours de route, le taximan a senti que le duo était en train de tramer quelque chose  contre lui.

Il a eu l’idée de demander à l’un des deux de lui prêter son téléphone, pour appeler son boss et l’informer du retard qu’il allait accuser cette nuit. Ce qui lui a permis d’avoir le numéro de téléphone de l’un des deux.

En effet, un peu plus loin, les passagers lui ont sommé d’arrêter le véhicule. Avant même qu’il ne s’exécute, ils lui ont versé un liquide dans ses yeux. Ne voyant plus rien, il a stoppé le véhicule. Ils l’ont dépouillé de tout ce qu’il avait comme argent, avant de filer avec le véhicule.

Dans la pénombre, le taximan est parvenu à rallier la brigade de la gendarmerie de Touba, pour leur raconter sa mésaventure et déposer une plainte.

Les hommes du Commandant Madiodio Niang ont ainsi exploité la piste téléphonique, à travers une réquisition téléphonique. Ils sont parvenus à localiser l’un des présumés agresseurs du côté de la commune de Ziguinchor.

Rapidement, une filature a été organisée, de concert avec leurs collègues de cette ville. O. D a été appréhendé par les pandores. Ils ont trouvé que la voiture a été mutée à nouveau et ses couleurs changées, dans le but de la remettre en circulation.

Arrêté, le marchand ambulant a été conduit à Touba pour les besoins  de l’enquête. Lors de son audition, selon nos sources, il a déclaré que la voiture lui appartenait sans fournir la moindre preuve. Il a aussi nié avoir agi de concert avec une autre personne. Alors que le taximan l’a reconnu comme étant un de ses agresseurs.

Agé de 25 ans, O. D a de fortes chances d’être déféré aujourd’hui, au parquet de Diourbel. On lui reproche les délits d’association de malfaiteurs et vol avec violence commis la nuit.

Source  »Enquêteplus »

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles