A la COP21, les africains ne doivent pas être de simples figurants, Macky dixit

Pour le chef de l’État, « Paris ne doit pas être une conférence de plus, mais un rendez-vous utile, avec des engagements et des actes d’enjeux. Les pays doivent faire une réaction objective,  les Africains ne devaient pas se rendre à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, prévue du 30 novembre au 11 décembre 2015, à Paris (France), pour être de simples figurants ».

Selon lui, « les pays qui produisent le plus doivent payer plus pour réparer les dégâts causés à l’environnement mondial, mais aussi soutenir l’adaptation aux changements climatiques. C’est simplement une question de justice et d’équité ». C’est pourquoi ce colloque doit être « un rendez-vous utile », avec des engagements, des actes et une réaction objective des pays représentés.

« Nous attendons des pays développés une réaction objective, à Paris », a-t-il insisté.

Idrissa Diop Idy

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles