52ème Assemblée Générale de Caritas Sénégal, le Développement, la Lutte contre la pauvreté au cœur des activités

Caritas Sénégal a tenu sa 52ème Assemblée Générale dans le diocèse de Tambacounda, les 9-10 janvier 2016 autour du thème suivant : « Prendre soin de la planète, une seule famille humaine ».

Communiqué L’ouverture officielle a été présidée par le Gouverneur de la Région de Tambacounda, M. Cheikh Kane Niane, accompagné d’une forte délégation, en présence  de son Excellence Monseigneur Jean-Pierre Bassène, Président de Caritas Sénégal, de son Excellence Monseigneur Jean-Noël Diouf, Evêque de Tambacounda.

Dans leurs adresses, les officiels ont magnifié le travail de Caritas Sénégal en faveur des populations surtout les plus démunies. A cause de cela, Caritas Sénégal est une ONG digne de respect et de considération. Sa motivation basée sur la foi et qui transparaît dans ses œuvres mérite d’être encouragée, soutenue.

Le thème a été introduit par une présentation de l’Encyclique du Pape François, « Laudato’si » sur l’environnement, suivi d’une riche, profonde, édifiante communication des experts du Ministère de l’Environnement et du Développement durable sur les effets du changement  climatique et ses conséquences  dans les pays du Sahel en général et au Sénégal en particulier. Ils ont parlé aussi du sommet mondial de Paris, la COP’21 qui a porté ces changements climatiques et ses enjeux.

Après audition du rapport moral du Secrétaire général de Caritas Sénégal, du rapport de Caurie/MF, des caritas diocésaines (volet institutionnel et vie associative), pour aller plus loin et de manière plus résolue, l’Assemblée a adopté ces grands axes comme feuille de route :

Développement de Caritas Sénégal

Comme bras social de l’Eglise, Caritas Sénégal, soucieuse du développement intégral des populations veut être l’expression de l’amour de Dieu pour tout homme.

Fidèle à son identité et à sa mission Caritas Sénégal collabore avec  l’Etat du Sénégal  pour un développement humain plus harmonieux,  surtout en faveur  des couches  les plus vulnérables. Cela motive sa politique de descente jusqu’à la base dans les coins les plus reculés du pays.

Les rapports des Caritas diocésaines ont mis en exergue la santé de Caritas Sénégal. On peut en effet retenir les avancées suivantes : Une collaboration plus effective dans la mise en œuvre des différents programmes et projets ; la concertation enrichissante des comités diocésains à  travers une structure de coordination ; La prise en charge du renforcement de capacités des agents permanents et bénévoles ; l’apport  du programme A2P/DIRO (accompagnement de proximité pour le renforcement) pour renforcer l’aspect organisationnel et des audits réguliers pour une bonne gouvernance et redevabilité.

Lutte contre la pauvreté

Dans le contexte politique pour un Sénégal émergent, vu l’ampleur de la pauvreté qui est encore un frein pour un développement intégral, vu la nécessité de travailler en réseau avec les partenaires au développement pour la combattre, vu l’impératif de redevabilité, de transparence dans sa gestion pour une bonne gouvernance de l’institution, vu l’urgence de la participation de tous pour « sauvegarder la maison commune » d’une dégradation environnementale irréversible,  l’Assemblée générale a formulé les recommandations suivantes/

Elle exhorte tous et principalement les caritas diocésaines avec leurs partenaires : A continuer à œuvrer en collaboration avec l’Etat et ses structures décentralisées pour relever les défis d’un développement intégral et harmonieux pour tous ; A fidéliser ses partenaires à travers une bonne gestion des ressources mises à sa disposition pour avoir les moyens de ses ambitions ; A rechercher sans relâche des moyens adéquats et nécessaires pour l’atteinte de ses objectifs ; A s’approprier les appels de l’Encyclique « Laudato’si » pour que tous s’impliquent individuellement et communautairement dans la lutte pour sauvegarder la planète.

Des appels lancés

L’Assemblée générale appelle Caritas Sénégal  à capitaliser les bonnes pratiques et le savoir-faire de Caritas par devoir de mémoire;  à travailler sans relâche pour générer des ressources locales pour sa mission ; à développer la communication à l’interne et à l’externe ; a divulguer les enseignements de la Doctrine Sociale de l’Eglise, en particulier les encycliques « Deus Caritas Est » et « Laudato’si », de même que le Motu Proprio « Intima Ecclesiae Natura » pour susciter l’engagement de tous au service de la charité ; à  favoriser et promouvoir le plan de carrière de ses agents pour leur maintien dans la structure ; à travailler en synergie à l’élaboration du plan stratégique 2016-2020 ; à finaliser la révision des statuts et à les promulguer rapidement ; à mieux faire connaitre CAURIE/MF comme institution financière initiée par l’Eglise du Sénégal ?

L’Assemblée générale remercie, le diocèse de Tambacounda et son Pasteur pour l’accueil chaleureux et fraternel, tous les diocèses à travers leurs délégations pour leur contribution enrichissante, la délégation officielle conduite par le Gouverneur pour l’intérêt porté à Caritas et la Direction de l’hôtel le Relais de Tambacounda et le personnel pour l’accueil et le service.

L’Assemblée Générale rend grâce à Dieu pour le chemin parcouru par Caritas Sénégal. Elle se confie à la sollicitude du Père céleste pour poser d’autres jalons qui permettront de relever l’homme et de sauvegarder la planète.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles