3e édition de Plast Pack : Casablanca accueille le plus grand salon du packaging et de l’emballage de la région MENA

La Fédération Marocaine de Plasturgie (FMP), en collaboration avec Global Fairs & Events, organise la troisième édition de Plast Pack, Salon international du packaging et solutions d’emballage plastiques, de l’impression, du 12 au 15 décembre 2018 au centre d’exposition de l’Agence Marocaine des Investissements et Exportations (AMDIE), ex OFEC de Casablanca, au Maroc.

 

Communiqué : Placé sous l’égide du Ministère de l’industrie, de l’Investissement du Commerce et de l’économie numérique du Maroc, cette troisième édition de Plast Pack accueillera180 exposants de 28 pays des 5 continents et 15 000 visiteursdont des délégations d’acheteurs venues de 9 pays.

Tous réunis autour de la thématique centrale « Quelles solutions innovantes pour le secteur de l’emballage africain ».

 

Avec un nombre d’exposants en croissance de 25% comparé à l’édition précédente, Plast Pack confirme son attractivité tant au niveau national et qu’international. Rendez-vous par excellence du packaging africain et euro-méditerranéen, avec en filigrane cette double volonté de mettre en lumière les opportunités et potentialités énormes du marché africain du packaging, le Salon attire de plus en plus d’entreprises et donneurs d’ordre.

Y sont annoncés cette année,  les plus importants acteurs (producteurs, donneurs d’ordre et acheteurs) du secteur d’Afrique, d’Europe et d’Asie.

 

Le salon regroupe quatre grandes filières piliers de l’économie marocaine et mondiale : l’emballage, l’impression, la machinerie, les accessoires et la logistique de proximité (services, matériels, opérateurs et partenaires).

L’industrie et l’emballage plastiques marocains combinés constituent le deuxième secteur le plus important dans la transformation de l’industrie chimique après l’industrie du phosphate, agit comme un levier pour la croissance marocaine. L’impression joue un rôle cruciale dans l’emballage tant dans le mode d’information y afférent que dans le conditionnement, l’esthétique et la performance commerciale infini.

Le marché de la machinerie mondiale liée au plastic connaît un essor exponentiel. Estimé à plus de 500 millions de dollars, il devrait atteindre les 654,38 à l’horizon 2020. La dernière filière en vedette est celle des accessoires dans leur large définition et couvrant les vêtements, les câbles, la plomberie, l’automobile, l’aéronautique, les technologies …  Ces quatre filières constituant les quatre piliers de cette grande messe de l’emballage euro-africain et méditerranéenne témoignent de la vitalité du secteur.

 

L’innovation première de cette troisième édition de Plast Packest l’élargissement du salon à d’autres types d’emballages comme le verre, le bois, le métal… en plus du plastic et du carton.

L’objectif de cet élargissement étant de proposer une des plateformes commerciales et d’affaires internationale les plus complètes et les plus importantes du secteur dans la région MENA, en Afrique et  à l’international. Il s’agit du Packexpo.

 

 

Le salon « Packexpo » offre ainsi une excellente opportunité de connexion business entre opérateurs d’horizons divers (différentes filières des secteurs du packaging, de l’impression et de la machinerie, mais aussi différents pays de différents continents).

 

Catalyseur et accélérateur de croissance par essence, Plast Pack est une vitrine de l’offre et de la demande. C’est une occasion annuelle pour mettre en exergue la double notion d’innovation et de croissance durable.

 

Packexpo 2018 : Elargissement du Plastpack aux différents autres types d’emballage

 

L’élargissement à d’autres types d’emballages n’est pas fortuit, mais relève de la volonté de l’organisateur d’accompagner au mieux l’évolution du secteur  en offrant une des plateformes d’échanges les plus complètes  et les plus valorisantes en Afrique et dans le pourtour méditerranéen.

 

« La notion de durabilité a tout son sens aussi bien dans le fond par les nouveaux produits et nouvelles solutions vers lesquels nous sommes en train d’aller depuis quelques années, mais aussi dans notre capacité à suivre et anticiper les besoins du secteurs et à les mettre en valeur  pendant les 4  jours de l’événement », souligne Nabil Saouaf, Commissaire général du Salon Packexpo.

 

Mettre en lumière et aider à capter les opportunités du marché africain

 

Cette année, PlastPack conforte  sa position de plateforme accompagnatrice de l’essor du secteur du packaging au Maroc et en Afrique. En effet, la croissance économique et démographique de l’Afrique booste la consommation de produits agroalimentaires et la demande de produits d’emballage.

Le marché de l’emballage (packaging) profite pleinement de ces changements. D’ailleurs les manufacturiers tout comme les importateurs et distributeurs locaux ressentent ce dynamisme des marchés. Les Packaging en plastique et en carton (ou papier-carton) sont les deux principales familles d’emballage.

Ces deux familles représentent plus de 70 % de la consommation d’emballage au niveau mondial. Elles incluent une grande variété de possibilités sur lesquels se porte la demande leur prix l’inflexibilité technique, leurs qualités esthétiques et la possibilité de recyclage un champion des emballages.

 

Le Maroc : Modèle, locomotive et hub sectoriel en Afrique.

 

Le poids de la plasturgie est significatif l’économie marocaine. Le secteur de la plasturgie et le l’emballage marocain est aujourd’hui le deuxième secteur le plus important dans la transformation des industries chimiques après l’industrie du phosphate incarnée par le Groupe OCP.

Son volume de produits transformés est évalué à 650 000 kilotonnes en 2017 pour un chiffre d’affaires estimé à pas moins de 14 milliards de Dirhams. Le secteur de la Plasturgie marocaine est également le premier exportateur indirect du Royaume avec une croissance moyenne estimée à 10% de ses exportations évaluées à un milliard de dirhams en 2017.

Le secteur  représente près de 650 sociétés avec  70 000 emplois directs, et 320 000 emplois indirects, produit 550 kilotonnes, pour un chiffre d’affaire évalué à 28 milliards de dirhams.

Le lancement en 2014 de l’écosystème plasturgique national dans le cadre du quinquennale d’accélération industrielle a permis de générer un chiffre d’affaires supplémentaires de 28 milliards de dirhams, de créer 70 000 emplois indirects et de réduire considérablement le volume d’importation en plastique du Royaume. Le secteur ne compte pas s’arrêter là et table sur une production annuelle d’un milliard de Tonne à l’horizon 2020.

 

Avec un rendez-vous comme Plast Pack adoubé de Pack Expo, le Maroc  propose une fois de plus une nouvelle plateforme qui contribue au renforcement d’un des secteurs économiques les plus dynamiques et les plus porteurs sur le continent.

 

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles