30ème Conférence régionale pour l’Afrique au Soudan : Les parties prenantes du secteur de l’alimentation et de l’agriculture tracent une nouvelle voie pour l’Afrique

Un communiqué renseigne que la 30ème Conférence Régionale pour l’Afrique (CRA) de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, débute à Khartoum, Soudan, pour définir un nouveau chemin pour le développement de l’agriculture, la sécurité alimentaire et nutritionnelle sur le continent pour les deux prochaines années.

« Durant cinq jours, cette rencontre se tiendra sur le thème “Développement durable de l’agriculture et des systèmes alimentaires en Afrique : amélioration des moyens de production et création d’emplois décents et attrayants pour les jeunes » et examinera l’état de l’alimentation et de l’agriculture en Afrique, ainsi que les perspectives d’avenir et les problèmes émergents dans le secteur », précise-t-on dans le document.

Et d’après le document, la conférence abordera également le changement climatique et son impact sur le travail et les activités de la FAO, et renforcera la résilience pour faire face à l’extrême vulnérabilité de l’agriculture africaine et des moyens de subsistance ruraux.
Le communiqué renseigne que Les hauts fonctionnaires de la FAO, les ministres et autres délégués de haut niveau des États membres de la FAO, les partenaires, les représentants de la société civile et les médias seront présents à la conférence, ils approfondiront les opportunités de création d’emploi des jeunes en agriculture et dans les secteurs ruraux en Afrique, ainsi que l’intégration de la biodiversité dans l’agriculture, la pêche et la foresterie.

D’après la source, les résultats du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) et les actions de suivi au niveau régional et national, les initiatives sur les petits États insulaires en développement (PEID) avec un débat sur le cas des PEID de l’Atlantique et de l’océan Indien seront élaborés.
« La 30ème CRA commencera par la réunion des hauts fonctionnaires du 19 au 21 février 2018, au cours de laquelle les questions de politique et de réglementation régionales et mondiales seront examinées. Celle-ci sera suivi d’une session plénière ministérielle les 22 et 23 février », renseigne le communiqué.

Toujours d’après la source, Il y aura également, des événements parallèles thématiques le 21 février 2018, avec des discussions allant des programmes stratégiques de la FAO, au renouvellement de l’engagement envers le Fonds fiduciaire de solidarité africaine (ASTF), la réponse à la crise du Lac Tchad, la migration et le développement rural.

Le communiqué renseigne que les tables rondes ministérielles se tiendront du 22 au 23 février 2018 et porteront sur l’Agenda ODD 2030, Faim Zéro, le 40ème anniversaire des représentations de la FAO dans les pays, ainsi que la synthèse des principales conclusions et recommandations de la conférence.
Jose Graziano da Silva, Directeur Général de la FAO, ouvrira la Session Ministérielle.

A propos de la Conférence :
La Conférence régionale pour l’Afrique se tient tous les deux ans, l’année où la Conférence de la FAO ne se réunit pas en session ordinaire. En général, les délégués sont les Ministres de l’agriculture ou leurs représentants. Des observateurs dépêchés par des pays extérieurs à la région et par des organisations internationales, régionales ou arabes sont également invités.
La Conférence régionale est chargée de réaliser des consultations de haut niveau afin d’indiquer les problèmes spécifiques à la région et les domaines prioritaires dont il conviendrait de tenir compte dans l’élaboration du Programme de travail et budget pour l’exercice biennal suivant, et en vue d’adapter les objectifs à plus long terme de l’Organisation aux besoins de la région. Elle organise aussi des consultations sur les moyens dont les pays de la région disposent pour résoudre leurs problèmes particuliers moyennant l’utilisation de leurs ressources propres et sur le volume et la nature de l’aide extérieure nécessaire à la mise en œuvre de leurs plans de développement alimentaire et agricole.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles