26ième Ziara annuelle de Bambilor : le Khalife Thierno Amadou Ba lance une poignante invite aux politiciens pour un comportement exemplaire

Les rideaux sont tombés sur la 26ième édition de la Ziarra annuelle de feu Thierno Djibril Ousmane Daouda Bâ, ce samedi avec une grande affluence et une forte représentation des foyers religieux du Sénégal.

De Touba, à Tivaoune,en passant par la famille Omarienne, Yoff, Médina Baye, tous ont rehaussé l’événement de par leur déplacement hautement salué par le Khalife général, Thierno Amadou Ba.

Parrainée par le royaume d’Arabie Saoudite, la 26ième édition de la Ziarra a été l’occasion pour tous les orateurs représentants les différentes confréries du Sénégal d’appeler à l’union sacrée de tous les musulmans pour la pérennisation des acquis ou lègues de leurs descendants.

Prenant la parole, le Khalife général Thierno  Amadou Bâ a salué la cohésion des confréries musulmanes gage de la stabilité de la religion au Sénégal. Le marabout a beaucoup magnifié ses relations avec l’ensemble des familles religieuses qui rappelons le, ont répondu massivement à la 26ième  édition de la Ziarra de feu Thierno Djibril Ousmane Daouda Bâ.

L’événement est aussi la tribune pour les orateurs qui se sont succédés de revisiter le travail des grands érudits de l’islam, Omar Fatiyou Tall, Serigne Ahmadou Bamba Mbacké, Serigne El hadj Malick Sy, Mame Limamoulaye, entre autres figures de l’expansion de l’islam au Sénégal, ont été cités comme des exemples à suivre tant pour leurs enseignements que pour  leurs directives.

Mais le plus poignant du message de Thierno Amadou qui a le plus attiré les attentions c’est sans nul doute l’invite faite aux politiciens à avoir un comportement exemplaire avant de déclarer qu’au Sénégal le laxisme est si ancré dans les habitudes que lorsque le responsable d’un service veut juste faire appliquer le règlement, il devient l’ennemi de tous, il est vu comme un extraterrestre, et devient l’homme à abattre et on lui déclare une guerre sans merci pour le faire partir par tous les moyens.

Selon le marabout le comportement d’un bon croyant quelle que soit son obédience religieuse ou politique doit être exemplaire et exempt de tout reproche.

Le Khalife général de Bambilor a également formulé des prières pour un Sénégal de paix, de stabilité et de développement. Le guide religieux n’a pas manqué de manifesté sa satisfaction tant sur la réussite de l’événement que sur l’assistance des services de l’Etat du Sénégal en confondant  dans les remerciements les soutiens du député Farba Ngom, du ministre des Transports Terrestres, Abdoulaye Daouda Diallo,  du ministre de la Pêche Maritime, Omar Guèye maire de Sangalkam, de la Première dame, Madame Marieme Faye Sall.

Dans son adresse, le khalife de Bambilor a  aussi invité les gouvernants à combattre l’insécurité, l’impunité et l’indiscipline sous toutes ses formes surtout avec la montée subite de la criminalité dans un pays dit de la  »teranga », où les Sénégalais sont on ne peut plus inquiets et craignent pour leur vie. La recrudescence des accidents de la circulation à cause de l’indiscipline de ses usagers entre autres d’où le thème de cette année  »comportement et valeurs humaines ».

Aly Saleh

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles