18ème réunion du Comité Intergouvernemental d’Experts de l’Afrique de l’Ouest : Le Ministre délégué chargé du budget, souligne l’important défi de la mobilisation des ressources

La 18ème réunion du Comité Intergouvernemental d’Experts (CIE) des 15 Etats membres de l’Afrique de l’Ouest et de leurs partenaires stratégiques, qui se tient à Dakar ces 18 et 19 mars 2015, a été l’occasion saisie par le ministre Délégué chargé du Budget de relever l’important défi de la mobilisation des ressources pour le financement des infrastructures.

« Des efforts importants sont en cours à travers la stratégie de financement des programmes régionaux de développement » a-t-il salué.

Une cinquantaine d’experts et d’éminentes personnalités sont en conclave de deux jours à Dakar pour échanger autour du thème : «  Vers une transformation structurelle des économies de la sous-région de l’Afrique de l’Ouest à travers le développement des infrastructures ».

Les objectifs assignés à cette réunion sont, entre autres, de permettre aux États membres de la CEDEAO et aux autres intervenants en Afrique de l’Ouest d’examiner l’évolution quantitative et qualitative des infrastructures ainsi que leur capacité à contribuer au développement de la zone de libre-échange et à la transformation structurelle des économies de la sous-région.

Auparavant le coordonnateur résident du système des nation s unies avait souligné dans son discours des réalités qui viennent compliquer des situations économiques fragiles de bon nombre des pays de la sous-région.

Il s’agit des évènements politiques survenus dans des pays comme la Guinée-Bissau, le Mali, le Burkina (la maladie d’Ebola.

C’est pourquoi, selon les intervenants, la réunion permet de discuter des enjeux et défis qui se posent à la sous-région dans ses efforts de développement, financement et évaluation des projets d’infrastructures et optimisation de leurs contributions à la transformation structurelle des économies. Elle vise aussi à préparer la sous-région à consolider sa compétitivité  dans le cadre de la future zone de libre-échange continentale (ZLEC) prévue à l’horizon 2017.

La réunion se penchera aussi sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre des plans d’action à l’échelle régionale et internationale, notamment les progrès et les perspectives sur les OMD et l’agenda post-2015 en Afrique de l’Ouest en plus des contributions des autres partenaires au développement.

D’importantes recommandations visant à amener  les quinze pays de l’Afrique de l’Ouest et leurs partenaires stratégiques à prendre des engagements forts pour accélérer le développement des infrastructures sont attendues.

Cela passe par  le renforcement de mesures d’incitations et de coordination en appui au développement de la Zone de Libre Echange et renforcer la collaboration entre la CEDEAO, l’UEMOA et les autres organisations intergouvernementales, dans la promotion des infrastructures et l’intégration régionale, indique-t-on.

C’est le Sénégal qui préside aux destinées du Comité intergouvernemental d’experts CIE pour l’année 2015.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles