11eme Assemblée générale du Forum des Administrations Fiscales Ouest Africaines: Les 15 pays membres de la CEDEAO en conclave pour améliorer l’efficacité de leurs législations et la mobilisation des recettes

Le Sénégal abrite la 11eme Assemblée générale du Forum des Administrations Fiscales Ouest Africaines (FAFOA).Les délégués des quinze pays de la CEDEAO, membres du FAFOA, se penchent sur comment améliorer l’efficacité de leurs législations et la mobilisation des recettes. Cette rencontre des organisations fiscales africaines, est organisée par la Direction générale des Impôts et des Domaines sous l’égide du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan et elle a pour thème : « Promouvoir des services aux contribuables comme outil de mobilisation de recettes nationales ».

« Le thème choisi cette année, démontre que les administrations fiscales sont investies d’une mission publique. Elles ont obligation de respecter certains principes, offrir aux contribuables des services de qualité, ainsi à veiller à l’égalité qui implique qu’aucune distinction ne soit faite entre usager dans le cadre des services rendus », a précisé M. Cheikh Ahmed Tidiane Bâ, directeur général des Impôts et Domaines.
D’après M. Bâ, la transparence qui permet aux citoyens, aux usagers de s’assurer du bon fonctionnement du service public et de faire valoir leur droit.
« La promotion des services aux contribuables comme outil de mobilisation de ressources domestiques, est un thème digne d’intérêt aussi bien que les administrations fiscales que pour les usagers appelés à mieux faire valoir leur droit et obligations. La modernisation de l’administration fiscale a été ainsi un préalable pour améliorer les services rendus aux usagers et renforcer les recettes budgétaires de l’Etat car il y a un lien étroit entre la satisfaction du contribuable et son consentement », renseigne le directeur général des Impôts et Domaines.

M. Cheikh Tidiane Ndiaye, secrétaire général du ministère de l’économie, a souligné que, c’est une opportunité pour les organisations fiscales africaines de renforcer leur coopération pour une meilleure qualité de services rendus aux usagers.

« L’amélioration de l’offre de service et la mobilisation des ressources répond à la nécessité de délivrer aux citoyens un service de qualité mais aussi de relever le niveau de mobilisation des ressources fiscales qui constituent dans le contexte de nos Etats, une des principales ressources de financements des politiques publiques. Le Sénégal s’est inscrit depuis une décennie dans la politique de modernisation des administrations fiscales », souligne-t-il.
Mme Tamba, secrétaire général entrant du FAFOA a tenu à préciser que : « Nous souhaitons voire nos administrations fiscales soutenues par la CEDEAO. Mon objectif, c’est de permettre à nos administrations de travailler correctement dans l’espace CEDEAO et de renforcer la coopération ».
Le FAFOA est Créé en septembre 2011 et c’est une plate-forme servant à promouvoir et à faciliter la coopération mutuelle entre les administrations fiscales des pays de la CEDEAO, en vue d’améliorer l’efficacité de leurs législations et la mobilisation des recettes. Et il est composé des administrations fiscales des 15 pays membres de la CEDEAO. Le FAFOA, à travers ses rencontres, s’offre un cadre formel d’échanges privilégiés entre ses membres pour le partage d’expérience et le renforcement de la coopération sud-sud.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles